Avis produits

Quel est le meilleur programmateur d’arrosage automatique ? Notre comparatif !

Arroser son jardin ou sa pelouse ou encore nettoyer sa terrasse, voilà des tâches bien fastidieuses et qui nécessitent une quantité astronomique d’eau. Mais grâce à la technologie toutes ces différentes actions ont été automatisées tout en permettant une réduction de la quantité d’eau allouée à ces dernières. Il ne suffit que d’un simple geste : se procurer un programmateur d’arrosage. Connecté au tuyau d’arrosage à l’aide d’un raccord d’arrosage, le programmateur d’arrosage a pour rôle de fermer ou d’ouvrir l’arrivée d’eau. Ce qui fait de lui un atout majeur rendant facile l’entretien de son jardin et ce, même en n’étant pas à la maison. Grâce à lui, vous n’aurez plus besoin de déranger vos proches afin que ceux-ci s’occupent de votre jardin durant votre absence ou de dépenser de petites fortunes pour engager des personnes susceptibles de le faire. Mais, à l’achat il faudra faire attention à certains points avant d’acheter son programmateur d’arrosage.

Quels sont les avantages du programmateur d’arrosage ?

Ce dernier est utilisé pour des surfaces relativement grandes comme des parcs arborés ou encore pour des grands jardins. Mais, cela n’empêche pas certains particuliers de s’en servir chez eux afin de réduire les dépenses en eau. Le programmateur d’arrosage permet de réguler automatiquement l’arrosage, ce qui n’est pas le cas au niveau des arrosoirs qui produisent un débit d’eau souvent en inadéquation avec les besoins de la plante. Le fait est que, certaines plantes nécessitent un arrosage goutte à goutte tandis que d’autres nécessitent des quantités d’eau plus importantes. Avec le programmateur, il suffit juste d’entrer la durée d’arrosage ainsi que la fréquence de celui-ci correspondant à chaque plante ; et le tour est joué.
Plus encore, grâce au programmateur d’arrosage, les jardiniers gagnent du temps. Ils sont donc exempter de cette tâche qui consiste à arroser eux-mêmes leur jardin. Il suffit donc de régler les différentes heures d’arrosage et c’est fait ! Pour ceux qui ne sont pas souvent chez eux, ils pourront compter sur les programmateurs connectés. Ceux-ci permettent donc d’automatiser l’arrosage du jardin ou de la pelouse. Vous retrouvez votre jardin dans un meilleur état que vous ne laviez laissé.

Le programmateur d’arrosage automatique : Les différents types

Ici le choix varie entre une minuterie, un nez de robinet ou un programmateur déporté. Présentation des différents types de programmateur d’arrosage.
Le nez de robinet
Placé directement au niveau du robinet et pouvant être mécanique ou électronique, ce programmateur est facile à installer. Il faut juste l’installer entre le tuyau d’arrosage et le robinet. Ensuite, il faudra programmer les différents moments d’arrosage.
Les programmateurs nez de robinet peuvent être équipés d’une ou de plusieurs voies. Lorsqu’équipés de plusieurs voies, ils permettent un approvisionnement de nombreux circuits et ce, simultanément. De différentes surfaces ne nécessitant pas le même arrosage peuvent être ainsi arrosées. Ces programmateurs fonctionnent pour la plupart avec des piles qui doivent être remplacées tous les ans. Des modèles solaires sont aussi disponibles sur le marché. Le programmateur électronique quant à lui permet de sélectionner aussi bien une périodicité (toutes les 12H par exemple) qu’une durée d’arrosage (10 voire 20 minutes…).
La minuterie ou le temporisateur
Ce programmateur est une variante de celui en nez de robinet. Permettant de régler la durée d’arrosage (généralement entre 5 minutes à 2H), elle est fixée en nez de robinet. La plupart de ces types de programmateur sont mécaniques et on les déclenche donc manuellement à l’aide d’une molette. Conclusion, ils ne sont pas très pratiques surtout lorsqu’on veut s’absenter à moins de demander de l’aide à un voisin ou un proche.
Le programmateur déporté
Aussi connu sous le nom de programmateur d’irrigation, il s’installe, accompagné d’un système d’irrigation enterrée ou de surface. Multivoies et plus fonctionnel que son homologue en nez de robinet, il offre une large gamme en matière de choix des plages horaires.
On peut donc le programmer de façon ponctuelle, hebdomadaire ou quotidiennement. La chose à faire est donc de le relier à une source d’approvisionnement en eau et contrairement aux minuteries mécaniques, les pannes de piles n’existent pas.

Que choisir entre le programmateur 1 voie ou multivoies

Généralement raccordé au robinet, le programmateur 1 voie est l’idéal pour les gazons et les pelouses ainsi que pour les systèmes gouttes à gouttes. Cette catégorie de minuterie peut se régler aussi bien avec une molette qu’avec un écran LCD affichant le niveau de charge des piles, les plages horaires et bien d’autres données.
Beaucoup plus performant et plus complexe, le programmateur d’arrosage multivoies offre selon les besoins de chacun le choix entre 3 à 30 voies. Quel que soit celui que vous choisirez, il est conseillé de l’installer bien à l’abri.
Programmateur avec liaison sans fil ou fonctionnant par câble ?
Les programmateurs fonctionnent en plus des câbles avec une technologie sans fil. Parmi eux, il y en a qui fonctionnent par contact direct alors que d’autres fonctionnent par utilisation d’ondes radios pour fermer ou ouvrir l’approvisionnement en eau. Grâce à des prises télécommandées, les programmateurs d’arrosage fonctionnant à l’aide d’onde radio, permettent de commander d’autres systèmes en plus des arroseurs. Il s’agit entre autres des pompes de jardin ou encore de l’éclairage électrique.
Grâce à la domotique, commander l’arrosage automatique est devenu possible. Donc, depuis son smartphone ou sa tablette, il est possible de piloter son programmateur à l’aide d’une application installée fonctionnant par Wi-Fi ou par Bluetooth. Il est donc évident que sans connexion internet, cela serait impossible.

Les programmateurs d’arrosage : comment distinguer les bons des mauvais ?

En magasin ce n’est pas l’offre qui manque, et pour se retrouver il faut donc se poser des questions sur le temps qu’on passe à arroser son jardin, sur ses besoins mais plus important encore sur le budget dont on dispose.
Le programmateur nez de robinet, est, lui, adapté pour des arrosages périodiques de son jardin et ce, à partir d’un point d’eau seulement. Mais si l’on dispose de plantes nécessitant des besoins spécifiques en eau ou si l’on dispose d’un grand jardin ou d’une pelouse ou encore si l’on s’absente assez souvent, le programmateur multivoies est la meilleure solution.
Généralement, les programmateurs déportés sont beaucoup plus chers que les minuteries et le nez de robinet.

Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte pour un programmateur d’arrosage ?

Lors du choix d’un programmateur d’arrosage, les performances et les capacités ne doivent pas être les seuls points qui doivent vous guider, non ! La durabilité doit aussi être un critère très important. Donc, il faut considérer :
• La robustesse du programmateur d’arrosage surtout dans le cas d’un nez de robinet car il est fréquemment utilisé ;
• Idem pour le système d’arrosage automatique, il faut qu’il résiste aux intempéries climatiques du fait qu’il est disposé à l’extérieur ;
• Economique du point de vue énergétique, voilà ce à quoi doit ressembler un programmateur de bonne qualité. Donc le mode d’alimentation doit être vérifié (sur secteur, avec pile, solaire…) ;
• Le programmateur doit être étanche pour éviter tout gaspillage d’eau ;
• Il doit être facile d’utilisation.

Optimisation du programmateur : Quel accessoire à apporter ?

Pour s’assurer d’une économie véritable de l’eau, certains accessoires doivent accompagner le programmateur :
• La sonde d’humidité
Cette dernière limitera l’arrosage si le sol est trop humide et le déclenchera si celui-ci est trop sec. Le pluviomètre, quant à lui, est chargé d’ajuster la durée d’arrosage en fonction des précipitations. Certains modèles de programmateurs très performants peuvent être accompagnés de ces accessoires.
• Le récupérateur d’eau de pluie
Il peut s’avérer être très utile et ce, surtout lorsqu’il pleut. L’eau ainsi recueillie pourra être utilisée pour l’arrosage. Très économique !

Laisser un commentaire