Outillage motorisé

Entretien, remplacement : Tout savoir sur la chaîne tronçonneuse

5/5 - (1 vote)

Si vous vous intéressez à une chaîne de tronçonneuse, c’est que vous savez déjà ce que c’est. Il s’agit d’une chaîne comme on en trouve tous les jours, mais aux caractéristiques particulières. Elle est composée de maillons différents qui sont reliés entre eux par des pièces de liaison. La chaîne de tronçonneuse peut durer des années, mais pour cela, il faut savoir en prendre soin. Plusieurs actions entrent dans le cadre de son entretien. En outre, sachez que lorsqu’il n’existe plus d’autres solutions, il faut penser à la remplacer. Entretien, remplacement, voici un gros plan sur la chaîne de tronçonneuse.

Régler la tension et bien lubrifier la chaîne de tronçonneuse

Le premier geste à faire dans l’entretien d’une chaîne de tronçonneuse consiste à bien régler sa tension. En effet, lorsqu’elle est mal réglée, plusieurs problèmes peuvent subvenir. Entre autres, des problèmes sur le guide de la chaîne et un effet kickback. Pour procéder aux vérifications, gantez vos mains et mettez la machine sur une surface plane. Veillez à ce qu’elle soit éteinte et desserrez les écrous. Reliez le guide par le nez et procédez au réglage de la tension. À la fin, serrez les écrous et faites des tests. Cette action est à faire chaque demi-heure d’utilisation, car une fois chauffée, la chaîne se détend naturellement. Bien entendu, si la chaîne se détend trop rapidement, c’est qu’elle est usée, dans quel cas il vous faudra en choisir une nouvelle parmi les chaines tronçonneuse sur le site matijardin.

Tout savoir sur la chaîne tronçonneuse

La lubrification est également une action capitale. Elle permet d’éviter la casse. Il faut savoir que la chaîne effectue une rotation continue autour d’un guide-chaîne chaque fois que le moteur de la machine est actionné. Pour faciliter cette rotation, la chaîne doit baigner dans de l’huile. Si vous utilisez pour la première fois votre chaîne de tronçonneuse, trempez-la toute une nuit dans de l’huile sans l’utiliser. Le lendemain, servez-vous d’une pompe manuelle pour ajouter de l’huile sur la chaîne et sur le guide avant de mettre la machine en marche. Enfin, faites-la fonctionner à petit régime histoire de lui laisser le temps de bien se lubrifier.

À lire aussi : Quel robot tondeuse 1000 m² choisir ?

L’affûtage de la chaîne de tronçonneuse et les précautions à prendre pour optimiser sa durée de vie

Avec une chaîne de tronçonneuse correctement affûtée, couper le bois devient une partie de plaisir. Il ne suffira que d’une simple pression. Ce n’est pas le cas lorsque la chaîne est mal affûtée. Non seulement vous allez beaucoup vous efforcer pour couper les plus petites branches, mais encore, vous vous fatiguerez très vite. L’autre conséquence est que la machine s’usera plus vite que prévu. Pour savoir si votre chaîne a besoin d’un affûtage, il faut observer les copeaux. S’ils sont d’une bonne épaisseur, cela voudra dire que la chaîne est bien affûtée. Par contre, s’ils sont fins et poussiéreux, cela dénonce un défaut d’affûtage qu’il faut vite corriger.

Avant de procéder à l’opération, réglez au préalable la tension comme expliqué plus haut ainsi que les limiteurs de profondeur. Vous devez éviter à tout prix de mettre votre tronçonneuse par terre. Autrement, elle s’émoussera très vite. En ce qui concerne les précautions, il faut vérifier avant chaque utilisation de la tronçonneuse, le niveau d’huile. Assurez-vous que celui-ci soit étanche. Au cours de l’utilisation, vérifiez le niveau d’huile de façon régulière et remplissez le réservoir d’huile en même temps que vous remplissez celui d’essence. À la fin du travail, le dispositif de coupe et les orifices de lubrification sont à nettoyer. Remplissez le réservoir d’huile avant de déposer votre appareil.

Les problèmes d’une chaîne de tronçonneuse : le chauffage anormal et le dégagement de fumée

Il est normal qu’une chaîne de tronçonneuse chauffe, et ce même si vous disposez d’un équipement d’exception comme les tronçonneuses de la marque allemande Stihl. Elle peut effectuer sa rotation à une vitesse de 300 km/h. Cependant, lorsqu’elle devient rougeoyante, c’est qu’il y a un problème. Soit elle est mal lubrifiée, soit vous l’avez utilisée pendant trop longtemps. Arrêtez le moteur, détendez la tension et lubrifiez la. En ce qui concerne la fumée, elle est seulement normale en début d’opération, surtout lorsque le bois travaillé est humide. En dehors de ce cas, lorsqu’une chaîne de tronçonneuse fume, cela dénote clairement d’une mauvaise lubrification. Le glissement sur le guide de chaîne ne se fait plus de façon correcte.

Informations sur la chaîne tronçonneuse

Lorsque ces soins d’entretien sont négligés, il est possible que votre chaîne s’use rapidement. Pour reconnaître une chaîne de tronçonneuse usée, il existe des repères déterminés par chaque fabricant. Ils sont placés sur la gouge et au fur et à mesure des affûtages, la durée de vie de la chaîne s’en trouve réduite. En outre, la tension est un signe indicateur. Lorsqu’une chaîne de tronçonneuse est usée, elle se détend rapidement chaque session d’utilisation. Ainsi, si votre chaîne se relâche aussitôt que vous la détendez, c’est qu’il est temps de la remplacer.

Comment changer une chaîne de tronçonneuse ?

Pour réussir l’opération, il faut au préalable retrouver les caractéristiques de votre chaîne. Il s’agit pour l’essentiel, de la marque et du modèle. Les caractéristiques sont présentes sur la notice d’utilisation et vous permettront d’acheter le modèle convenable à votre tronçonneuse. Pour le changement, procédez à l’achat d’une chaîne de la même marque que la précédente, ou de la même marque que la tronçonneuse et procédez au montage. Pour ce faire, vous avez à regarder le guide. Les fabricants indiquent généralement le sens de montage grâce à un pictogramme.  En le suivant rigoureusement, celui-ci vous indiquera le procédé à suivre pour remplacer votre chaîne de tronçonneuse.

La chaîne de tronçonneuse est une pièce capitale qui bénéficie d’une belle durée de vie. Toutefois, pour en profiter longtemps, il faut plusieurs éléments. Entre autres, faire un choix de qualité. Ensuite, veiller à adopter les bons gestes pendant son utilisation. L’entretien correct est une chose qui vaut de l’or. Cela passe par la lubrification, le réglage de la tension et surtout un excellent affûtage. En cas d’utilisation abusive et de défaut d’entretien, elle peut s’user plus vite que prévu. Vous vous retrouvez alors à la remplacer par une nouvelle.

Découvrez également : Quelle est la meilleure perche élagueuse électrique ?

Laisser un commentaire