La terre

Bécher son jardin, retourner la terre est ce vraiment utile ?

Il a toujours été une tradition de retourner la terre avant d’y installer vos plantations de fruits et légumes. Bien entendu, les plantes nécessitent d’avoir un sol meuble pour pouvoir se développer de manière optimale, et de génération en génération, tous ont retourné la terre que ce soit manuellement ou à l’aide de machines agricoles sur de grands espaces.

Mais aujourd’hui, la question se pose: est-il vraiment nécessaire et utile de la retourner pour le bon développement de vos plantes, fruits et légumes?

Retourner la terre, quelques inconvénients

  • une tâche pénible et fatigante pour le jardinier: bêcher est fatiguant, prend énormément de temps, d’autant plus sur les grandes étendues, et constitue une tache qui ne sera pas sans effet pour votre dos
  • une tâche couteuse si elle est réalisée avec du matériel spécifique: la location voire l’achat de matériel pour réaliser le bâchage est couteux, sans compter le carburant qui permettra à la machine de fonctionner
  • une terre retournée perd de sa fertilité: c’est ainsi que vous devrez sans cesse ajouter engrais, compost, etc. afin de permettre à vos plantations de se développer correctement
  • la vie des micro-organismes est détruite: la terre permettant une abondante vie biologique, bêcher privera ceux-ci de leurs besoins et provoquera leur disparition.
  • les habitats des animaux vivant sous terre sont détruits: les galeries réalisées par les vers et autres petits animaux se verront détruites. Nécessitant plusieurs années pour les reconstruire, et sachant qu’une fois que l’on retourne la terre, il faut le faire annuellement, plus jamais ces animaux ne parviendront à reconstruire leur habitat.
  • les intempéries durcissent davantage le sol ainsi destitué: un sol ainsi nu durcira davantage puis craquera sous l’effet de la pluie ou de diverses intempéries et le travail sera plus difficile d’année en année

La solution pour rendre la terre meuble sans retournement

S’il est nécessaire de disposer d’une terre meuble pour y installer vos plantations et optimiser leur développement, vous pourrez adopter d’autres solutions que le bêchage, en le décompactant.

Vous pourrez donc couvrir votre sol tel que peut le faire la nature, par exemple dans ses forêts, avec les feuilles tombantes. Il existe différentes couvertures possibles: compost, végétation, engrais, paillis, etc. Si cette méthode est très efficace, elle ne pourra être mise en place qu’après quelques années.

Effectivement, avant de pouvoir disposer de cette couverture naturelle, il va tout de même vous falloir travailler un peu. Oui, mais comment?

Simplement, avec une fourche bêche, pour un petit jardin, ou une grelinette, pour un terrain plus vaste.

  • La fourche bêche

C’est l’outil idéal pour travailler la terre sans la dégrader. Elle permet une aération du sol sans pour autant la retourner, en effectuant un simple mouvement de levier. Elle est moins fatigante à utiliser que la bêche classique et, de plus, ses dents sont conçues spécifiquement pour préserver les petits animaux vivant sous terre.

  • La grelinette

Là encore, ameublir la terre sans devoir la retourner est possible avec cet outil. Peu fatigant à utiliser, vous pourrez réaliser cette tâche rapidement et là encore, la vie biologique installée sous terre est préservée tout en permettant une bonne aération au sol. Disponible en plusieurs versions, cet outil peut posséder jusqu’à 5 dents, et plus votre outil aura de dents, plus le travail sera rapide.

Si vous arrêtez de retourner le sol, la nature s’en chargera aisément. Bien entendu, vous pouvez aider Dame Nature en proposant à votre sol de quoi s’alimenter et ainsi aider l’ameublissement. Vous pouvez utiliser les outils spécifiques conçus à cet effet, qui permettent d’aider la terre à s’ameublir sans pour autant détruire les aspects naturels de celle-ci et en préservant ainsi l’environnement.

Sachez que si vous procédez ainsi, vous obtiendrez une terre de plus en plus meuble au fur et à mesure des années passant.

Laisser un commentaire